>

Actualités

lundi, 16 avril 2018 09:12

Tokyo, l'Extraordinaire capitale japonaise aux mille facettes

Ma découverte de la cuisine Japonaise...
Alors que je préparé mon voyage en Asie du Sud-Est pour participé à un mariage traditionnel Japonais, comme il s'agit d'une destination qui me fait rêver aussi par sa culture gastronomique pour l'occasion je m'y suis plongé pour découvrir la cuisine japonise pour vous ramener de nouvelles saveurs et idées, ça faisait longtemps que je l'attendais. Inutile de vous dire que je n'ai pas été déçue ! Mon unique déception est certainement de n'avoir pu tout goûter ! Variée, savoureuse, précise, elle est une part essentielle de la culture local. La découverte est restée de mise pour ma part. Si certains plats se retrouve un peu partout, d'autres sont de véritables spécialités.

 

                

 

La cuisine Japonaise...
Aux yeux des occidentaux que nous sommes, la cuisine japonaise se limite généralement au riz, aux brochettes, aux makis et aux célèbres sushis. Cette vision respective n'est pas le reflet de la cuisine japonaise, de sa richesse et de sa diversité. En me rendant au japon, j'ai découvert des goût et des saveurs insoupçonnés, des plats originaux et variés. Un véritable voyage culinaire, à la fois dépaysant et enrichissant...

Se restaurer pas cher au Japon, c'est possible ! Souvent décrite comme une destination onéreuse, les options "bon marché" sont pourtant légions; Le Ramen et Nouilles "plat de nouilles plongées dans un bouillon à base de poisson ou de viande et aromatisé à la sauce soja ou miso", qui constituent un choix et économique. Le service est rapide. Ne vous inquiétez surtout pas si vous faites du bruit en mangeant, c'est la tradition. Poulet, porc, tempura... Le plus dur sera de décider. Les ramen sont d'ailleurs une solution pour les végétariens.


                     RAMEN, UN PLAT EMBLEMATIQUE     

 

Une autre possibilité est de vous organiser un petit pique-nique. Les parcs sont agréables et des superettes sont disponibles à chaque coin de rue, à toute heure lorsque l'on est en ville "Family Mart, Seven Eleven, Lawson, Fesco etc".Vous y trouverez des boulettes de riz fourrées, des sushis, des salades et énormément de plats à réchauffer. 


                                Pique-nique sushis

 

Cuisine japonaise " du poisson mais aussi"...  Je pensais qu'au pays du soleil levant, le poisson était roi. S'il est bien présent, vous pouvez aussi passer des semaines sur place sans en manger. Le célèbre bœuf Wagyu est un délice Je vous conseille de l'essayer un jour. Son nom provient de la juxtaposition des termes gyu signifiant bœuf, et wa signifiant du Japon. Le bœuf Wagyu englobe plusieurs races de bœuf races de bœuf japonais dont le fameux bœuf de Kobé. Quelle est la différence entre le bœuf Wagyu et le bœuf de Kobé : ce dernier est exclusivement élevé à Kobé, d'où son appellation. C'est une viande persillée. Grâce à son marbré intramusculaire "le gras est distribué dans la viande des muscles et non autour", telles sont les qualités du bœuf Wagyu, qui font qu'il est reconnu mondialement pour sa tendreté et sa saveur de beurre. De plus, le gras présent dans cette viande est reconnu pauvre en cholestérol, car il présente des acides gras essentiels, et donc moins de graisses saturées qu'un autre bœuf. Cette qualité de viande est due à plusieurs facteurs : alimentation surveillée, massages au saké, bière comme boisson et musique classique pour ne pas être perturbé et stressé. se seraient le secret des raisons de sa chair tendre marbrée qualifiée de "caviar de la viande", qu'il faut avoir goûté au moins une fois dans sa vie ! Je vous l'assure... Conquis par ce bœuf, vous pourrez la découvrir chez Christophe Durand Traiteur à partir du mois de Mai.


      La célèbre race de bœuf  Wagyu et "Bœuf de Kobé"

 

Toujours dans les idées préconçues, je craignais un peu le petit-déjeuner ! S'il est effectivement arrivé que la soupe, le riz et le poisson exclusivement soient au menu, c'est la plupart du temps assez varié. D'ailleurs, j'ai été très positivement étonné par la qualité des boulangeries nippones.


                             Nouilles Teppanyaki (Plancha)

 

La Street Food au japon. Contrairement à d'autres pays asiatiques, la street food n'est pas particulièrement développée. Comme à Miyajima où l'on peut choisir calamar, gambas, huîtres à choisir vivant par le client, dans un aquarium.


                                    Street Food

 

Les desserts japonais... On m'avait dit que ce n'était pas une spécialité japonaise. Oui et non, il est vrai que dans las restaurants, ils sont peu présents à la carte. Le mochi est une friandise traditionnelle, il s'agit d'une tendre boule de pâte faite à base de farine de riz et de matcha (poudre de thé)... Par contre, vous trouverez énormément de petits magasins vendant glaces (notamment au thé vert), pâtisseries traditionnelles à base de pâte de haricot et tout un tas de choses inclassables qu'il ne faut pas hésiter à essayer.  J'avoue, que je n'ai pas tous apprécié, j'ignore d'ailleurs toujours complètement la composition de certains de ces mets parfois très déroutants pour nos papilles occidentales.


                                         Mochi

 

Restaurant au Japon : mode d'emploi...
Dans les restaurants, le service est efficace et attentionné sans pousser à la consommation. L'eau à volonté est généralement gratuite et cela ne posera aucun problème si vous ne commandez rien d'autre. Les portions sont souvent plus petites qu'en France. De même, aucun pourboire n'est requis, ça pourrait même être mal vu.

Attention, de nombreux établissements ne disposent ni de menu en anglais ni de photos. Vous trouvez également de nombreux restaurants italiens. Vous pourrez également facilement trouver des tables françaises, indiennes, thaïlandaises, coréennes ou de délicieux burgers.


                      Reproductions de plats en cire

 

Les boissons ? Le saké est la boisson reine. Personnellement, je l'ai préféré aromatisée à la péche par exemple. Si les japonais le boive pur, chaud ou froid, avec le repas, c'était moins à mon goût. D'autant que de nombreuses bonnes bières locales sont disponibles ! On peut également trouver de bons vins bien que se soit moins courant et le fait qu'il s'agit plus souvent de vins australiens ou chiliens qui vous sera proposé. Comme vous vous en doutez, le thé est la boisson nationale, chaud ou froid et plutôt nature. Pas de problème néanmoins si vous préférez le café, il est disponible partout et Starbucks semble s'être très bien implanté au Japon. Par ailleurs, des distributeurs de boissons sont installés un peu partout.


                           Le Saké, boisson reine

 

Ce qui m'a marqué au Japon...

Le marché aux poissons de Tokyo, sensations garanties ! Il ne faut pas hésiter à manger sur place, je recommande d'aller y faire un petit tour.

 

Le fromage ! Aucun fromage coulant et odorant à l'horizon. Et ce n'est pas le fromage à tartiner ou le tofu qui peuvent remplacer nos bons fromages Français.

Je reviens du japon la tête remplie d'idées, ainsi que de nouvelle découvertes de plantes aromatiques, qui prochainement seront mises à l'essai pour de nouvelles recettes.

La cérémonie du mariage pour lequel je me suis déplacer, m'a permis de découvrir une petite partie de la culture japonaise dans tout son raffinement et ses traditions.

 

 

 

 

 

Suivez-nous !

© 2017 Christophe Durand Traiteur - Created & Designed by ID Création